< Retour à la liste des actualités

NouveautéLoi sur l'interdiction des sacs de caisse


01/04/2016
  • Sacs réutilisables
  • Sacs quotidiens
  • Objets de communication
  • Identité visuelle

Afin de vous éclairer face aux informations partielles et souvent erronées que vous pouvez entendre dans les médias ou que vous avez pu lire dans la circulaire de l’USPO de février dernier, voici les 2 éléments phares à retenir concernant l’interdiction des sacs de caisse :

1° Obligation de respecter une épaisseur de 50µ pour les sacs PE et BIO sans aucune contrainte de taille.

Le décret final autorise bien comme sacs de caisse tous les sacs plastiques et BIO d’une épaisseur supérieure ou égale à 50µ quelle que soit leur taille.

Cette modification laisse beaucoup plus de possibilités puisque les sacs plastiques et BIO devaient précédemment respecter cette épaisseur de 50µ mais également une taille conséquente avec une capacité minimale de 25l à respecter.

L’autorisation de sacs BIO OK HOME COMPOST inférieurs à 50µ ne sera valable à partir de 2017 que pour les sacs en contact direct avec les denrées alimentaires, sacs dits pour fruits et légumes, les sacs de caisse BIO devront quant à eux bien respecter une épaisseur minimale de 50µ.

2° Mise en application de la loi au 1er juillet 2016


Sans possibilité d’écouler des stocks de sacs non-conformes passée cette date.

En conséquence, la loi laissera le choix parmi 3 possibilités pour vos sacs de caisse :

  • Les sacs PE et BIO > ou = à 50µ
  • Les sacs papier
  • Les sacs réutilisables(coton, jute, PP tissé et non tissé...)

Pour tout savoir sur la loi, consultez les questions/réponses présentes sur le site du Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer

 

Sacs papier ou sacs plastiques 50µ ?

Bien qu’ayant une image écologique, les sacs papier nécessitent l’utilisation de beaucoup d’eau et posent des problèmes de résistance et de praticité notamment lorsqu’ils n’ont pas de poignées.

Ils prennent également de la place et occupent jusqu’à 5 fois plus d’espace de stockage que leurs homologues en plastique.

Les sacs papier sont donc plutôt destinés pour des petits formats d’une contenance inférieure à 8/10L, les sacs plastiques et BIO pour des contenances supérieures. Ils offrent également de nombreux avantages : résistance à supporter des charges lourdes, praticité d’utilisation avec leurs poignées ou bretelles, manipulation facilitée en caisse et stockage optimisé.

Picto-mailing

 

Certification

Tous nos sacs sont bien évidemment conformes à la loi. Pour les sacs plastiques et BIO inférieurs ou équivalents à 50µ, nous apposons une mention indiquée généralement dans les soufflets des sacs pour garantir cette conformité et vous permettre de la véhiculer auprès de votre clientèle.

Mention présente sur nos sacs plastiques et BIO

sacs-plastiques

 

Côté environnement ?

Pour fabriquer 1 000 sacs plastiques 50µ, 550 litres d’eau sont utilisées soit l’équivalent de 4 baignoires, contre 3 800 litres pour 1 000 sacs papier, soit l’équivalent de 20 baignoires. 

Source : http://www.letstalkplastics.com/fr/facts/les-sacs-en-plastique-contre-les-sacs-en-papier

Pour fabriquer 1 000 sacs plastiques 50µ, 342.5 kilos de CO2 sont émis, contre 219 kilos de CO2 pour 1 000 sacs papier. 

Source : http://www.lemonde.fr/le-rechauffement-climatique/article/2009/12/03/le-match-du-jour-sac-plastique-ou-sac-papier-par-terra-eco_1275819_1270066.html